Comment font les DIEUX de l'impro !!!

il y a 5 ans 6 mois #680 par totone66
Salut à toutes/tous ,


Voilà : ce dont je vais vous parler, vous l' avez entendu des millions de fois ...

Les BIRELI, les DORADO, les TCHAVOLO, les ROSENBERG etc... sont des Virtuoses, des Super Doués, des Dieux ...

Mais il doit bien y avoir quelques petits "trucs" qui facilitent la dextérité (qu'ils ont déjà par le DON, l' entraînement inlassable, soit !) non ?
Utilisation et enchaînement de gammes ou de parties de gammes, utilisation et enchaînement d' arpèges bien ciblées et ceci de façon récurente, par exemple, que sais-je .

Car on ne peut jouer à ces allures en pensant en même temps et à la seconde, aux substitutions, aux modes, à la note "blue" et tout l'toutim - à mon avis - .

Alors, comment font ces DIEUX ? ( Nom de DIEU !!! ) .


Vous avez une idée ?


Merci.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

il y a 5 ans 6 mois #681 par jle
....Rien de magique à mon avis, c'est au nombre d'heures passées sur la guitare......
Si tu fouille sur le net tu verra des vidéos de ceux que tu as cité qui, à 14 ans jouaient déjà très bien, alors que la plupart d'entre nous glandions en bas de l'immeuble ou pour les plus vaillants, jouaient au ballon..... :whistle:
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: totone66

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

il y a 5 ans 6 mois #682 par totone66
Tu le crois vraiment ?

Les diminué(e)s, les substitutions, les arpèges, les transitions, l' harmonie de la tonalité, le tempo etc...
c'est uniquement en jouant , jouant, jouant, que sur n'importe quel morceau, ils puissent t' aligner une ou plusieurs impros qui, harmoniquement, musicalement, "tombe(nt) JUSTE(S) ?

(Avec du mal,) Je veux bien te croire : c'est vrai qu'on me l'a déjà dit ... BÖFFFFF !?


Merci en tous cas .

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

il y a 5 ans 6 mois - il y a 5 ans 6 mois #683 par Arnaud
Hey Totone je pense aussi que plus tu joues, plus tu en-magazines du vocabulaire ;).... après ils jouent ce qu'ils entendent dans leur tête..... Romane dit, ainsi que d'autres, de chanter ce que tu joues, tout ce que tu joues ,les exercices, les plans, les gammes etc... comme ça tu associes la mécanique des doigts au son, les chemins que trouvent tes doigts sont liés au son que tu chantes.et que tu finis par entendre dans ta tête.. :) J'ai beau essayer, j'ai du mal à mémoriser, je bosse pas assez en chantant :cheer: ;)

" Ce n'est pas la destination mais la route qui compte..."
proverbe Rom
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: totone66

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

il y a 5 ans 6 mois #684 par Silh
Je me suis souvent posé cette question, et concernant le manouche.
Tu as une tonne de réponse sur le sujet dans ce forum!
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: totone66

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

il y a 5 ans 6 mois #689 par totone66
Bon, alors je vais chanter un peu plus souvent et comme dirait l'autre: "le matin , je m' éveille en chantant ..." .

Je pense quand-même qu'il y a des arpèges ou des gammes qui s' enchaînent bien sur une phrase musicale et que - certainement en les chantant - à force de les pratiquer, on va plus vite et on les "place" un peu plus fréquemment... Car on entend parfois par petites doses, des trames déjà entendues . C'est sûr, il n'y a que 12 notes (avec les #) ! On est obligé de "réentendre" ... Enfin ! En tous cas merci à vous tous ! Ciao .

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

il y a 5 ans 6 mois #690 par totone66
Salut Silh !

Merci, mais je vais sur "quoi" sur quel sujet dan le forum pour trouver ces réponses ?

Et toi, tu l'as eu cette réponse ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

il y a 5 ans 4 semaines - il y a 5 ans 4 semaines #979 par Poilou
Mon avis, ça vaut ce que ça vaut :

L'instrument ne doit être vu que comme un prolongement de la musique intérieure, c'est à dire celle qui est dans la tête (d'où jouer ce que l'on chante).
Il y a donc deux aspects :
• Développer cette musique intérieure
• Développer la technique qui permette de la transposer

Sachant que le travail technique nourri la musique intérieure, et vis versa.

Pour développer l'oreille : faire des relevés à gogo, écouter beaucoup de musique (attentivement ! en essayant de comprendre ce qu'il se passe).
Pour la pratique : travailler les gammes, arpèrges, jouer ses relevés. Jouer beaucoup, et si possible, en groupe.


Il y en a pour qui le manouche est une langue maternelle (les Bireli et cie), d'autres - comme nous :lol: - pour qui c'est une langue secondaire. Donc ça nécessite sans doute plus de boulot pour la parler sans accents ! Surtout que quand on commence plus tard, on n'a plus forcément un emploi du temps qui nous permette de faire que ça... Comme disait Angelo Debarre : chez nous la musique, c'est comme les devoirs quand on rentre de l'école, sauf qu'on va pas à l'école. :lol:





Après il ne faut pas se focaliser sur la virtuosité. Je vais oser la comparaison : Stochelo est hyper technique et hyper propre comparé à Django. Par contre Django fourmille d'idées à chaque phrase, et a un jeu qui me semble bien plus intéressant.
C'est mon avis, j'espère ne vexer personne ! ;)

Bref : essayez de jouer des trucs jolis, et surtout, faites vous plaisir. Le reste on s'en fout.


J'ai commencé à écrire un gros pavé là dessus, je le posterais quand ça sera fini si j'y pense.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: totone66

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Propulsé par Kunena