Du boulot pour improviser !

il y a 3 ans 1 mois #1786 par Viking
En cherchant un peu les méthodes pour improviser j'suis tomber là dessus sur le site guitarejazzmanouche.com
Je poste ici le message de Alexis E. , c'est un vieux sujet mais c'est pas mal résumé et ça peut servir :

Alors pour improviser, n'en déplaise à certains, il faut connaître ses gammes, arpèges, modes, etc, sur le bout des doigts. Jouer avec le cœur est un concept il est vrai fort mignon, mais déjà faut il pouvoir jouer sur la guitare ce que tu entends, et pour ça : il faut travailler gammes, arpèges, modes etc, aucun raccourci possible. De plus ce travail permet d'ouvrir l'oreille et de trouver de nouvelles idées.

Les arpèges :
-les triades, c'est à dire accord à trois sons, travailler les 1,3,5 (fondamental, tierce, quinte) en priorité, avant d'attaquer des plus complexes (1,4,7 par exemple **).
-les arpèges à 4 sons , donc travailler 5 types d'arpèges, les 1,3,5,7M (M7), les 1,3m,5,7m (m7), les 1,3,5,7m (7), et les 1,3,5b,7m (m75b) et le fameux arpège diminué, très utilisé en manouche (beaucoup moins en jazz), 1,3b,5b,6
-les pentatoniques**, que je considère ici comme des arpèges, qui sont des arpèges à 5 sons (1,2,3,5,7). Travailler ceux qui découlent de la gamme majeur , donc en do : CM79, Dm79, Em79b, FM79, G79, Am79, Bm75b9b.

Les gammes :
-Gamme majeur sur toutes les positions (de 5 à 7 suivant les personnes), et l'harmonisation de cette gamme : CM7, Dm7, Em7, FM7, G7, Am7, Bm75b (qui servira aussi pour travailler les arpèges plus utilement*.) A noter que de cette gamme sont issues les modes grecs, dans l'ordre : ionien, dorien, phrygien, lydien, mixolydien, aeolien, locrien.
-Gamme mineur harmonique sur toutes les positions(très jouée dans le style manouche, un peu moins en jazz), ainsi que son harmonisation(**), en G : GmM7, Am75b, BbM75+, Cm7, D7, EbM7, F#dim.
-Gamme mineur mélodique* sur toutes les positions, gamme moins utilisée en manouche mais énormément en jazz (à partir du be bop en gros), ainsi que son harmonisation (**) : en G : GmM7, Am7, BbM75+, C7, D7, Em75b, F#m75b ou F altéré. A noter que de cette gamme sont ici deux modes très importants, le mode bartok (4e degré), et le mode altéré (7e degré).
-autres gammes** : gamme diminuée, gamme par ton, gamme majeur harmonique etc.

-Les renversements des 4 types d'accords à 4 sons principaux*, M7,m7,7,m75b.

Le rythme :
-travailler tout le temps avec un métronome, le mettre d'abord à 80 (gammes, arpèges), puis jouer sa position en noire, croche, triolet, double croche. augmenter de 10 en dix le métronome, et faire ça sur toutes les positions.
-Jouer avec métronome : jouer thème et chorus sans playback, mais avec un métronome, sur le 2 et le 4.
-exercice d'indépendance*. exemples : mettre le métronome en noir pointé, taper le 1 et le 3 avec le pied, et jouer des blanches à la guitare. Puis même exercice en tapant le 2 et le 4 avec le pied. Mettre le métronome sur la blanche pointé, taper le 2 et le 4 avec le pied et jouer des blanche à la guitare . Etc, il y a beaucoup de possibilité. Exercices très utiles pour être rythmiquement solide.

Autre étape très importante pour réussir à improviser : repiquer.
Trois étapes:
-copier : donc repiquer et jouer notes pour notes le solo, avec le CD.
-comprendre : analyser comment le solo est construit, les gammes, arpèges, etc utilisés.
-innover** : l'étape la plus longue, après avoir copié et compris, il faut créer.

Apprendre à construire son solo: 3 étapes également.
-Le jeu "en phrase", donc on utilise les gammes et arpèges qu'on a appris, mêlé à un certains phrasé typique à chaque style (pas le même en jazz et en manouche). Pour travailler ce phrasé : il faut repiquer. Dans cette façon d'improviser on réfléchis beaucoup à l'harmonie, à la mélodie, on fait un effort pour viser les notes importantes (tierce, et septieme dans un premier temps, puis extension éventuellement etc).
-le jeu en question réponse. Donc ici on fait un phrase soit mélodique, soit rythmique, puis on se répond, donnat une vrai cohérence au jeu.
-le jeu en plan, gimmick etc. Jeu en accords, en octave, grande importance du rythme.

Ce qui est en rouge est à travailler en priorité, c'est la base qu'il faut connaître le plus rapidement possible, les (*) sont ce qui est à travailler une fois que tout cela est bien compris, donc attendre un peu, et les (**) sont des pistes de travaille pour plus tard, donc ne t'en occupe pas pour l'instant, je le tes donne pour te montrer qu'il y a toujours à apprendre.

Cette liste n'est pas exhaustive, j'ai volontairement oublié beaucoup d'aspect, mais je pense que pour vraiment savoir improviser il faut travailler tout ça.


Au boulot !

"Si tu ne sais pas où tu vas, souvient toi d’où tu viens" Proverbe Rom
"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait" Mark Twain

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Propulsé par Kunena